corporate_banner_fr

Garanties pour les flux de trésorerie liés aux infrastructures de transport (LGTT)

Notre offre
Prêts
Microfinance
Prêts à l'appui de projets
Prêts intermédiés
Vous souhaitez demander un prêt pour les PME ?
Capital-risque
Prêts d’amorçage-investissement
Investissements en fonds propres et dans des fonds
Fonds de capital-investissement pour le financement d'infrastructures
Fonds de dette pour le financement d'infrastructures
Fonds pour l'environnement
Fonds de capital-investissement dans les pays ACP
Fonds de capital-investissement dans le bassin méditerranéen
Panachage de ressources
Financement structuré
Garanties
Obligations de projet
InnovFin – Financement européen de l’innovation
Produits
Admissibilité
Comment introduire une demande ?
Fonds fiduciaires
Infrastructures de transport
Jeremie : des solutions de financement souples pour les PME
Instruments financiers au titre des Fonds structurels et d'investissement européens
Les instruments financiers en pratique
Fonds structurels et d'investissement européens pour la période 2014-2020
Rôle de la BEI à l'appui des instruments financiers pour la période 2014-2020
Appels à manifestation d’intérêt
Initiative de délégation réciproque
Financement privé pour l'efficacité énergétique (PF4EE)
Mécanisme de financement du capital naturel
En bref
Exemples de projets
Assistance technique
Le Mécanisme de financement du capital naturel (NCFF) à l’appui des villes
Mécanisme de capital-risque pour les pays voisins du Sud
Prestation de conseils
Services de conseil du dispositif InnovFin
EPEC / Partenariats Public-Privé (PPPs)
Jaspers
ELENA – Mécanisme européen d’assistance technique pour les projets énergétiques locaux
Projets en cours
Projets achevés
FELICITY: Des solutions durables pour les villes
Municipal Project Support Facility (mécanisme de soutien à des projets de collectivités locales)

Garanties pour les flux de trésorerie liés aux infrastructures de transport (LGTT)

    •  Afficher en:
    • de
    • en
    • fr
  • Disponible en: de en fr

En raison des risques élevés qui existent sur le plan des recettes aux premiers stades de l’exploitation, il peut être difficile de trouver des financements du secteur privé pour des projets de transport réalisés sous la forme de partenariats public-privé. La BEI s'emploie à lever cette difficulté qui découle de la crainte que les recettes liées au trafic (péages, redevances, etc.) n'atteignent pas les montants ciblés à moyen terme. L'Instrument de garantie de prêts pour les projets de RTE de transport (LGTT) peut permettre de couvrir en partie les risques inhérents à des projets ou à des sous-projets jugés d'intérêt commun (tels que définis dans la décision n° 1692/96/CE) et dont les recettes proviennent de redevances acquittées par les usagers.

En règle générale, le LGTT garantit 10 % au maximum de la dette de premier rang (20 % dans des cas exceptionnels), le montant de la garantie ne pouvant toutefois dépasser 200 millions d'EUR par projet, conformément aux règles du Mécanisme de financement structuré de la BEI. Si la BEI devient créancière, les montants dus au titre du LGTT seront subordonnés par rapport aux autres créances. Ainsi, la qualité du crédit est considérablement améliorée, ce qui favorise une réduction des marges de risque appliquées pour les prêts de premier rang accordés en faveur des projets. Ces gains devraient être supérieurs au coût de la garantie pour l'emprunteur. Ce type de soutien est disponible pendant une durée de cinq à sept ans après la réalisation du projet. La BEI et la Commission européenne ont doté cet instrument d'une enveloppe de 1 milliard d'EUR, ce qui devrait permettre de garantir des prêts de premier rang d’un volume total de 20 milliards d'EUR.

Pour de plus amples informations : http://ec.europa.eu/ten/index_en.html


Les demandes de garantie au titre du LGTT ne sont soumises à aucune exigence formelle. Il suffit de prendre contact directement avec les services de la BEI (en s'adressant soit au siège de la BEI à Luxembourg, soit à l'un de ses bureaux extérieurs).




 Imprimer