>@UNICEF 2020
©UNICEF 2020
  • Depuis la première livraison internationale au Ghana le 24 février, plus de 100 pays ont désormais reçu des vaccins salvateurs grâce au mécanisme COVAX.
  • À ce jour, plus de 38 millions de doses de vaccins fournies par AstraZeneca, Pfizer-BioNTech et Serum Institute of India (SII) ont été distribuées, notamment dans 61 pays admissibles au titre de la garantie de marché pour les vaccins COVAX de Gavi.
  • Malgré quelques retards dans les livraisons prévues pour mars et avril, le dispositif COVAX vise à fournir des vaccins au premier semestre de 2021 à tous les pays participants qui en ont fait la demande.

Plus d’une centaine de pays vont pouvoir sauver des vies grâce aux vaccins contre le COVID-19 fournis par COVAX, le mécanisme mondial visant un accès équitable à ce type de vaccins. Cette étape importante intervient 42 jours après que les premières doses ont été expédiées et livrées au Ghana le 24 février, grâce au dispositif COVAX.

Le président de la Banque européenne d’investissement, Werner Hoyer, s’est félicité lorsqu’il a reçu confirmation de la livraison de vaccins contre le COVID-19 dans le monde entier, dans le cadre du mécanisme COVAX.

« En tant que membre de Team Europe, la Banque européenne d’investissement est heureuse de mettre à disposition 400 millions d’EUR pour le dispositif COVAX, ce qui représente le soutien le plus important jamais apporté par la BEI en faveur de la santé publique à l’échelle mondiale. Le mécanisme COVAX a déjà permis la fourniture de vaccins aux groupes vulnérables et aux intervenants en première ligne et représente une source d’espoir pour des millions d’autres personnes. COVAX illustre les avantages qu’apporte la coopération mondiale pour relever le défi commun que représente la pandémie de coronavirus. Félicitations à l’équipe COVAX et aux partenaires de 100 pays du monde entier. Ensemble, nous garantissons un accès équitable aux vaccins et, ensemble, nous orientons nos efforts vers une reprise mondiale », a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement.

En décembre 2020, la Banque européenne d’investissement a approuvé un financement de 400 millions d’EUR pour soutenir la participation d’économies à revenu faible ou intermédiaire à la garantie de marché pour les vaccins (COVAX AMC) et accélérer les investissements en amont, qui sont essentiels pour que les doses de vaccins soient distribuées dès leur mise à disposition.

Ce financement approuvé rapidement, garanti par le Fonds européen pour le développement durable et assorti d’une aide non remboursable de 100 millions d’EUR consentie par la Commission européenne à l’appui de la garantie de marché COVAX, facilite déjà l’accès à des vaccins sûrs et efficaces contre le COVID-19 dans 92 pays à revenu faible ou intermédiaire.

La BEI est en pourparlers avec Gavi, l’Alliance du vaccin, concernant de nouveaux financements pour renforcer l’accès aux vaccins contre le COVID-19 pour les populations à haut risque et vulnérables des pays à revenu faible ou intermédiaire.

Un appui supplémentaire de la BEI pourrait être approuvé dans les mois à venir, sous réserve des vérifications d’usage et de l’approbation finale des instances dirigeantes de la BEI.

« En moins de quatre mois depuis la toute première vaccination de masse pratiquée dans le monde en dehors d’un cadre clinique, il est extrêmement encourageant de constater que le déploiement des doses, dans le cadre du COVAX, a déjà atteint une centaine de pays », a commenté Seth Berkley, directeur général de Gavi, l’Alliance du vaccin. « COVAX paraît être sur la bonne voie pour fournir tous les pays participants au premier semestre de l’année, mais nous restons confrontés à un défi redoutable alors que nous cherchons à mettre fin à la phase aiguë de la pandémie : nous ne serons en sécurité que lorsque tout le monde le sera et nos efforts pour augmenter rapidement le volume de doses dépendent du soutien continu des États et des fabricants de vaccins. Tant que se poursuit le déploiement mondial de vaccins le plus important et le plus rapide de l’histoire, l’heure n’est pas à la relâche. »

« COVAX incarne la meilleure voie pour assurer la distribution la plus rapide et lea plus équitable de vaccins sûrs et efficaces à toutes les personnes à risque dans tous les pays de la planète », a ajouté Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS. « Si nous voulons concrétiser cette formidable perspective, les pays, les producteurs et le système international doivent unir leurs efforts pour donner la priorité à l’approvisionnement en vaccins par l’intermédiaire du mécanisme COVAX. Notre avenir commun en dépend, littéralement. »

Dans le cadre du dispositif COVAX, plus de 38 millions de doses, fournies par trois fabricants, AstraZeneca, Pfizer-BioNTech et Serum Institute of India (SII), ont été livrées sur les six continents. Sur plus d’une centaine de pays bénéficiaires, 61 figurent parmi les 92 pays à revenu faible qui reçoivent des vaccins financés dans le cadre de la garantie de marché de Gavi pour les vaccins.

Malgré la réduction de l’offre en mars et avril – conséquence de la montée en puissance et de l’optimisation des processus de production des fabricants de vaccins au début du déploiement, ainsi que de la demande accrue de vaccins contre le COVID-19 en Inde – il est prévu, dans le cadre du COVAX, de fournir des doses au premier semestre de l’année à tous les pays participants qui en ont fait la demande.

Selon les dernières prévisions d’approvisionnement dans le cadre du COVAX, au moins 2 milliards de doses de vaccins devraient être livrées en 2021. Afin d’atteindre cet objectif, le mécanisme COVAX poursuivra la diversification de son portefeuille et de nouveaux accords avec les fabricants de vaccins seront communiqués le moment venu.

En outre, il a été annoncé, en mars, que le gouvernement des États-Unis organiserait le lancement de l’offre d’investissement pour l’AMC COVAX de Gavi. L’événement servira de catalyseur pour renforcer l’engagement et le soutien en faveur d’un accès accéléré aux vaccins pour les pays bénéficiant de la garantie de marché. Un montant supplémentaire de 2 milliards de dollars est nécessaire en 2021 pour l’obtention de jusqu’à 1,8 milliard de doses de vaccins financées par les donateurs. Les efforts dans le cadre du COVAX portent également sur la diversification des sources d’approvisionnement sous la forme d’un partage de doses issues de pays à revenu élevé.

Note aux responsables de publication

Annonce complète :

https://www.gavi.org/news/media-room/covax-reaches-over-100-economies-42-days-after-first-international-delivery

La liste des 102 participants au mécanisme ayant reçu, à ce jour, un total combiné de 38 392 540 doses de vaccins, dans le cadre du COVAX, est la suivante (par ordre alphabétique) :

Afghanistan, Albanie, Algérie, Andorre, Angola, Arabie saoudite, Argentine, Arménie, Azerbaïdjan, Bahamas, Bahreïn, Barbade, Belize, Bénin, Bermudes, Bolivie (État plurinational de), Bosnie-Herzégovine, Botswana, Brésil, Brunei Darussalam, Cabo Verde, Cambodge, Canada, Colombie, Congo (RDC), Costa Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, Dominique, Équateur, Égypte, El Salvador, Eswatini, Éthiopie, Fidji, Gambie, Géorgie, Ghana, Grenade, Guatemala, Guyana, Honduras, Inde, Indonésie, Iran (République islamique d’), Iraq, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Kosovo, Lesotho, Liban, Liberia, Macédoine du Nord, Malawi, Maldives, Mali, Maurice, Mongolie, Monténégro, Maroc, Mozambique, Nauru, Népal, Nicaragua, Nigeria, Oman, Ouganda, Ouzbékistan, Palestine, Paraguay, Pérou, Philippines, Qatar, République de Corée, République de Moldavie, République démocratique populaire lao, République dominicaine, Rwanda, Sainte-Lucie*, Samoa, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Serbie, Sierra Leone, Iles Salomon, Somalie, Soudan du Sud, Sri Lanka, Soudan, Suriname, Tadjikistan, Taïwan, Timor oriental, Togo, Tonga, Trinité-et-Tobago, Tunisie, Tuvalu, Uruguay, Viêt Nam, Yémen.

* 100e pays participant au mécanisme à recevoir une livraison COVAX

À propos du COVAX

COVAX, le pilier de l’accélérateur d’accès aux outils de lutte contre le COVID-19 (accélérateur ACT) pour ce qui a trait aux vaccins, a été mis en place conjointement par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), Gavi (l’Alliance du vaccin) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) – en partenariat notamment avec l’UNICEF en tant que principal partenaire chargé de la mise en œuvre, les fabricants de vaccins des pays développés et en développement et la Banque mondiale. C’est la seule initiative mondiale qui œuvre avec les États et les fabricants pour s’assurer que des vaccins anti-COVID-19 sont disponibles dans le monde entier, tant pour les pays à revenu élevé que pour les pays à faible revenu.