>@EIB
©EIB
  • Le sommet virtuel sur la garantie de marché COVAX de Gavi « Un monde protégé », organisé par le Japon et l’Alliance du vaccin Gavi, a permis de collecter 2,4 milliards d’USD auprès d’une quarantaine de pays donateurs, de donateurs privés et de fondations, dépassant ainsi l’objectif de financement fixé et portant le montant total des engagements au titre de la garantie de marché COVAX à 9,6 milliards d’USD à ce jour.
  • Les fonds collectés permettront à Gavi d’acquérir 1,8 milliard de doses de vaccins anti-COVID-19 pour les pays à faible revenu participant au mécanisme COVAX.
  • Grâce aux vaccins qui seront distribués en 2021 et au début de 2022, COVAX protégera près de 30 % de la population adulte dans 91 pays bénéficiant de la garantie de marché

Des dirigeants du monde entier ont uni leurs forces lors du sommet sur la garantie de marché COVAX de Gavi « Un monde protégé » sous l’égide du Premier ministre japonais, Suga Yoshihide, et du président du Conseil d’administration de Gavi, José Manuel Barroso. Ils se sont engagés à soutenir la garantie de marché COVAX de Gavi à hauteur de 2,4 milliards d’USD, portant le total des fonds destinés à l’achat de vaccins anti-COVID-19 à 9,6 milliards d’USD. En outre, les donateurs se sont engagés à contribuer pour un montant de 775 millions d’USD à la distribution de vaccins.

Ces fonds permettront au mécanisme COVAX d’obtenir 1,8 milliard de doses entièrement subventionnées qui seront livrées aux pays à faible revenu en 2021 et au début de 2022, ce qui suffira à protéger près de 30 % de la population adulte dans les économies admissibles au titre de la garantie de marché. Les fonds collectés aideront également COVAX à diversifier sa gamme de vaccins sur fond d’approvisionnement incertain et d’émergence de nouveaux variants et à planifier les scénarios et la stratégie pour les besoins en santé publique en 2022 et au-delà.

Seth Berkley, président-directeur général de Gavi : « Mettre fin à la pandémie de COVID-19 est le défi le plus urgent de notre époque – et personne ne gagnera la course tant que tout le monde n’aura pas accès à la vaccination. Aujourd’hui, en dressant le bilan d’une année de programme COVAX, nous constatons que les dirigeants du monde entier ont bien compris la nécessité d’un accès équitable et soutiennent le principe selon lequel la protection d’une personne contre ce virus ne devrait pas être dépendre de sa solvabilité. »

La Banque européenne d’investissement intensifie son soutien aux pays de l’Union africaine ; elle met à disposition un financement supplémentaire de 300 millions d’EUR pour l’accès aux vaccins dans le cadre de l’initiative de partage des coûts de COVAX. Elle exerce ainsi un effet de levier sur les ressources nationales pour acheter des vaccins sûrs et efficaces dans le cadre du mécanisme COVAX.

Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement : « Au cours de l’année écoulée, la coopération mondiale, y compris les financements de la Banque européenne d’investissement, a permis à COVAX de distribuer 70 millions de doses dans 126 pays, mais l’accès aux vaccins reste un privilège. Le sommet « Un monde protégé » qui s’est tenu ce jour a vocation à susciter d’urgence des initiatives essentielles pour remédier à l’importante pénurie et accroître le volume de financement global. Grâce à ces initiatives, le déploiement mondial de COVAX permettra de distribuer des milliards de vaccins en 2021 et au début de 2022 pour lutter contre la pandémie de COVID-19, sauver des vies et favoriser le retour à la normale pour les collectivités et les entreprises. Dans le cadre de l’équipe d’Europe, la BEI s’emploie actuellement à accroître ses financements en faveur de COVAX, tout en soutenant de nouveaux investissements visant à renforcer la résilience sanitaire et économique face à la pandémie dans le monde entier. »

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne : « Pour accélérer le déploiement d’une vaccination sûre et efficace partout dans le monde, nous devons tous redoubler d’efforts. C’est le seul moyen de sortir de la crise actuelle et de prévenir une nouvelle pandémie. L’équipe d’Europe investit dans COVAX, tant par l’octroi de financements que par le partage des vaccins. Parce que nous croyons que c’est la meilleure façon d’assurer un accès universel, équitable et abordable aux vaccins anti-COVID-19. Notre objectif commun est de ne laisser personne de côté. L’UE, conjointement avec la Banque européenne d’investissement, réaffectera 300 millions d’EUR en faveur de COVAX. Il s’agit là de la contribution de l’équipe d’Europe au programme de financement rapide reposant sur le partage des coûts African Vaccin Acquisition Task Team (AVATT)-COVAX. Ce programme contribuera à l’achat de vaccins en Afrique. Et il renforcera les liens entre COVAX et l’Union africaine. »

Ce concours de la BEI de 300 millions d’EUR est un premier pas vers un engagement global de 1 milliard d’USD des banques multilatérales de développement et des institutions internationales de financement à l’appui d’une initiative de partage des coûts qui permettra aux économies admissibles à une intervention au titre de la garantie de marché d’utiliser leurs ressources nationales pour acheter des vaccins supplémentaires par l’intermédiaire de COVAX. Elles pourront ainsi plus aisément profiter de la plateforme logistique mondiale offerte par COVAX, des volumes et des prix négociés au niveau mondial ainsi d’autres prestations cruciales tels que le système d’indemnisation en l’absence de faute.

Des engagements ont également été pris pour débloquer les chaînes d’approvisionnement et éliminer les goulets d’étranglement qui restreignent ou ralentissent la distribution des vaccins, des matières premières et des composants. Les fabricants de vaccins ont réaffirmé leur soutien au mécanisme COVAX qui représente la seule solution pour mettre fin à la phase aiguë de la pandémie à l’échelle mondiale.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS : « Vacciner la population mondiale repose sur un soutien total au mécanisme COVAX. Le financement intégral de la garantie de marché ne relève pas de la philanthropie. Ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous pourrons mettre fin à la pandémie et commencer à reconstruire notre communauté internationale. En juin, nous devrons tirer parti de la dynamique de ce sommet afin de procurer à COVAX les doses et les fonds nécessaires pour remédier à la pénurie d’approvisionnement immédiate et continuer à constituer une réserve durable pour l’avenir. »

Le sommet a donné aux dirigeants l’occasion de se pencher sur les défis, les succès et les enseignements tirés – un an après le lancement de la garantie de marché COVAX de Gavi – et d’envisager des scénarios possibles pour enrayer la pandémie et renforcer la sécurité sanitaire mondiale à l’avenir.

Les promesses, les engagements et l’appui de la communauté internationale à l’occasion du sommet permettront à COVAX de continuer d’œuvrer en faveur de la sécurité de tous.

La première livraison internationale de doses de vaccins anti-COVID-19 soutenue par COVAX a eu lieu au Ghana le 24 février dernier. À ce jour, plus de 77 millions de doses ont été expédiées dans 127 pays sur les six continents. Les doses partagées par les pays seront utilisées pour compenser les perturbations de l’approvisionnement à court terme de COVAX, qui risquent de se poursuivre au troisième trimestre de 2021.

Communiqué complet du sommet sur la garantie de marché COVAX

https://www.gavi.org/news/media-room/world-leaders-unite-commit-global-equitable-access-covid-19-vaccine

Informations générales

De plus amples informations sur le sommet sont disponibles ici.

La liste complète des donateurs à la garantie de marché peut être consultée ici.

Le dernier tableau en date des engagements des donateurs à la garantie de marché peut être consulté ici.

À propos de COVAX

COVAX, le pilier de l’accélérateur d’accès aux outils de lutte contre le COVID-19 (accélérateur ACT) pour ce qui a trait aux vaccins, a été mis en place conjointement par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), Gavi (l’Alliance du vaccin) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) – en partenariat notamment avec l’UNICEF en tant que principal partenaire chargé de la mise en œuvre, les fabricants de vaccins des pays développés et en développement et la Banque mondiale. C’est la seule initiative mondiale qui œuvre avec les États et les fabricants pour s’assurer que des vaccins anti-COVID-19 sont disponibles dans le monde entier, tant pour les pays à revenu élevé que pour les pays à faible revenu.

À propos du rôle de Gavi dans le mécanisme COVAX

Gavi est responsable de l’approvisionnement et de la livraison à grande échelle des vaccins pour COVAX : elle coordonne la conception et la gestion de la facilité COVAX et de la garantie de marché COVAX et collabore avec l’UNICEF et l’OMS, ses partenaires traditionnels de l’Alliance, et avec les pays, pour soutenir la préparation et la mise en œuvre nationale.

Dans ce rôle, Gavi accueille le Bureau de la Facilité COVAX et coordonne le fonctionnement et la gouvernance du mécanisme dans son ensemble, entretient des relations financières et juridiques avec 193 participants au mécanisme et gère le portefeuille d’accords de la Facilité COVAX. Elle négocie des accords d’achat anticipé avec les fabricants de candidats vaccins prometteurs pour l’acquisition de doses, au nom de tous participants à la Facilité COVAX.

Gavi coordonne également la conception, la mise en œuvre opérationnelle et la collecte de fonds pour la garantie de marché COVAX, le mécanisme qui donne accès à des doses de vaccin financées par les donateurs à 92 pays à faible revenu. Dans le cadre de sa mission, Gavi assure le financement et la supervision de l’achat et de la distribution de vaccins par l’UNICEF à tous les participants à la garantie de marché – en mettant en œuvre les accords d’achat anticipé conclus entre Gavi et les fabricants – ainsi qu’un appui aux partenaires et aux pays pour la préparation et la distribution. Il s’agit notamment d’apporter un appui sur mesure aux pouvoirs publics, à l’UNICEF, à l’OMS et à d’autres partenaires en ce qui concerne les équipements de la chaîne du froid, l’assistance technique, les seringues, les véhicules et d’autres aspects de la logistique de distribution d’une grande complexité. Gavi a en outre co-conçu le mécanisme d’indemnisation en l’absence de faute de la garantie de marché et la réserve humanitaire de COVAX, dont elle assure la collecte de fonds et soutient la mise en œuvre opérationnelle.

À propos de Gavi, l’Alliance du vaccin

GAVI, l’Alliance du vaccin, est un partenariat public-privé qui aide à vacciner la moitié des enfants du monde contre certaines maladies les plus meurtrières. Depuis sa création en 2000, Gavi a contribué à vacciner toute une génération – plus de 822 millions d’enfants – et permis d’éviter plus de 14 millions de décès. Il a ainsi contribué à réduire de moitié la mortalité infantile dans 73 pays à faible revenu. Gavi joue également un rôle essentiel dans l’amélioration de la sécurité sanitaire dans le monde en soutenant les systèmes de santé et en finançant les stocks mondiaux de vaccins contre Ebola, le choléra, la méningite et la fièvre jaune. Après deux décennies de progrès, Gavi s’attache maintenant à protéger la prochaine génération et à atteindre les enfants non vaccinés qui sont encore laissés pour compte, en recourant à des financements innovants et aux technologies les plus récentes – allant des drones à la biométrie – pour sauver des millions de vies supplémentaires, prévenir les épidémies avant qu’elles ne puissent se propager et aider les pays sur la voie de l’autosuffisance. Pour en savoir plus : www.gavi.org

L’Alliance du vaccin rassemble les autorités des pays en développement et des pays donateurs, l’Organisation mondiale de la santé, l’UNICEF, la Banque mondiale, le secteur du vaccin, des agences techniques, la société civile, la Fondation Bill & Melinda Gates et d’autres partenaires du secteur privé. Consultez ici la liste complète des pays donateurs et d’autres organisations de premier plan qui financent la mission de Gavi.