corporate_banner_fr

Ensemble pour le climat

Projets
Priorités
Innovation et compétences
PME et ETI
Infrastructures
Climat et environnement
Action en faveur du climat
La BEI et la COP
Environnement
Zones d’intervention
Union européenne
Pays de l’élargissement
Association européenne de libre-échange
Pays voisins méditerranéens
Optimisation des synergies
Financements et services de conseil
Prêts
Capital-investissement
Services de conseil
Dispositif de soutien de la FEMIP
Comment solliciter un prêt ?
Trust fund
Assistance technique
Opérations sur capitaux à risques
Enveloppe CAMENA pour l'action en faveur du climat
MED 5P
Organisation and staff
FAQ - FEMIP
Pays voisins orientaux de l'UE
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Initiative ALEAC
Fonds fiduciaire
Exemples d'opérations du FFATPO
Cadre institutionnel
Asie centrale
Cadre institutionnel
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Assistance technique et aides non remboursables
La banque de l’UE dans les ACP
Nos priorités dans la région ACP
Besoin d’un prêt ?
Facilité d’investissement
Boost Africa
Nos partenaires
Amérique latine et Asie
Secteurs
Agriculture, alimentation et développement rural
Économie numérique
Éducation et formation
Énergie
Foresterie
Santé et sciences de la vie
Développement régional
Réseaux transeuropéens
Transports
Programme urbain
Global Climate City Challenge
Gestion de l’adduction d’eau et des eaux usées
Les initiatives de la BEI
L’initiative Résilience économique
Investir dans l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation économique des femmes
Économie circulaire
Investissements envisagés
Projets récemment approuvés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Notes explicatives
Projets financés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Liste multicritère
Liste des projets au titre du FEIS
Le cycle des projets
Solliciter un prêt
Instruction des projets
Passation des marchés
Suivi
Évaluation des opérations
Procédure et méthodologie
Le blog

Ensemble pour le climat

    •  Afficher en:
    • de
    • en
    • fr
  • Disponible en: de en fr
 

En tant que banque de l’UE, la Banque européenne d’investissement est déterminée à mettre en œuvre les objectifs climatiques de l’UE, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Europe.

La BEI coopère avec des entreprises, des cercles de réflexion, des organismes à but non lucratif, des collectivités publiques et d’autres institutions financières internationales. Elle cofinance des projets contribuant à l’atténuation des changements climatiques et à l’adaptation à leurs effets, ainsi que d’autres projets en rapport avec le climat. Elle travaille en étroite collaboration avec les autres banques multilatérales de développement (BMD) et les membres de l’International Development Finance Club sur l’harmonisation des concepts et des méthodes.

Action en faveur du climat : plus d’efficacité et de transparence

En marge de la COP 21, la BEI et 25 autres grandes institutions financières du monde entier ont adopté un ensemble de principes volontaires de prise en compte du climat dans le but de renforcer l’efficacité de l’action pour le climat et de favoriser une plus grande transparence. Plus précisément, elles se sont engagées à améliorer leurs résultats en matière de climat, à gérer les risques climatiques, à promouvoir des objectifs intelligents sur le plan climatique, à être comptables de leur action, à adopter des stratégies en faveur du climat et à passer à l’acte.

Principal bailleur de fonds de l’action en faveur du climat à l’échelle mondiale, la BEI s’engage à mettre en œuvre l’Accord de Paris. Depuis la COP 21, la Banque a fait des progrès tant au niveau de ses propres objectifs que sur le plan des partenariats.

La BEI s’engage à rester chef de file en matière de climat

La Banque européenne d'investissement (BEI) a confirmé qu'elle maintiendrait son engagement de consacrer environ 100 milliards de dollars à l'action climatique au cours des cinq prochaines années, soit la contribution la plus importante au financement climatique de toute institution multilatérale. Elle dépasse déjà ses propres objectifs en matière de financement de l'action en faveur du climat.

Lisez l’article sur le site web de la CCNUCC



Autres exemples notables dans ce domaine : la BEI a piloté le groupe de travail qui a établi les Principes sur les obligations vertes et elle a contribué à l’élaboration d’un schéma harmonisé pour la présentation de rapports traitant de l’incidence qu’a, sur les projets, l’affectation du produit d’obligations vertes.

En mars 2016, la BEI a été accréditée comme nouvelle institution partenaire du Fonds vert pour le climat (FVC). Créé en 2010 à l’occasion des négociations des Nations unies sur le climat, le Fonds vert pour le climat a vocation à aider les pays en développement à lutter contre les changements climatiques par le financement d’investissements dans les énergies propres, l’efficacité énergétique et d’autres mesures d’atténuation, ainsi que dans des mesures d’adaptation destinées à soutenir les pays et les populations vulnérables aux effets du réchauffement planétaire. Cette accréditation offre à la Banque un outil important pour mobiliser des ressources dans les pays en développement où elle s’est engagée à porter ses opérations de prêt en faveur de l’action pour le climat à 35 % d’ici à 2020.

La BEI est également membre du groupe de travail des institutions financières européennes chargé de l’adaptation aux changements climatiques et elle est partie prenante de la Coalition pour le climat et l’air pur visant à réduire les polluants de courte durée de vie (CCAC), ainsi que de la Climate Bonds Initiative.

Avec ses partenaires institutionnels, la BEI s’attache également à intégrer la dimension climatique dans tout ce qu’elle entreprend. Des institutions financières publiques et privées* du monde entier adhèrent à cinq Principes volontaires d’intégration de l’action pour le climat, plaçant ainsi le climat au cœur de leurs activités.

Action en faveur du climat : le soutien aux petites îles

Les petites îles figurent parmi les plus vulnérables aux changements climatiques. Découvrez sur cette carte interactive comment la Banque européenne d’investissement les aide à atténuer les changements climatiques et à s’adapter à leurs effets.



L’énergie solaire monte en puissance à Ouarzazate

Le complexe solaire de Noor Ouarzazate valorise le potentiel de la source énergétique la plus abondante en Afrique du Nord – le soleil. Grâce au soutien de l’UE et de la BEI, entre autres, le Maroc a commencé à tracer son propre chemin vers la conversion à l’énergie durable. Noor Ouarzazate est un exemple concret de la manière dont l’accord conclu dans le cadre de la COP 21 est traduit en actions au titre de la COP 22.





 Imprimer