corporate_banner_fr

EIB at a glance

La BEI en bref

La Banque de l'UE

La BEI est la banque de l’Union européenne. De façon unique, elle a pour actionnaires les États membres de l'Union, dont elle représente les intérêts. La BEI travaille en collaboration étroite avec d'autres institutions européennes à mettre en œuvre les politiques de l'UE.

Un acteur important

Première institution financière multilatérale au monde par le volume de ses prêts et de ses emprunts, la BEI met ses financements et son savoir-faire au service de projets d’investissement solides et durables qui contribuent à la réalisation des objectifs des politiques de l’UE. Son activité est axée à plus de 90 % sur l'Europe, mais elle soutient aussi les politiques européennes de coopération extérieure et d'aide au développement.

Les outils de la BEI : l’octroi de prêts, le panachage de ressources et la prestation de conseils

  • Activité de prêt : si ses financements prennent pour la plus grande partie la forme de prêts, la Banque propose également des instruments de garantie, de microfinance, de fonds propres, etc.
  • Panachage de ressources : les financements de la BEI permettent de mobiliser des fonds en provenance d'autres sources, en particulier du budget de l'UE. Ces ressources budgétaires sont combinées à celles de la BEI pour constituer des enveloppes de financement.
  • Prestation de conseils : le manque de financement n'est souvent que l'un des obstacles à l'investissement. La Banque peut apporter son appui en matière de capacité administrative et de gestion de projet afin de faciliter la mise en œuvre d'investissements.

On trouvera à la rubrique « Produits » le descriptif de l'ensemble des produits et services proposés par la Banque.



Les priorités de la BEI

La BEI soutient des projets qui contribuent fortement à la croissance et à l’emploi en Europe. Elle centre son action anticyclique sur quatre domaines prioritaires :

La BEI se procure l’essentiel des fonds qu’elle prête en émettant des obligations sur les marchés internationaux des capitaux. Son excellente cote de crédit lui permet d'emprunter à des conditions avantageuses, dont elle peut dès lors faire bénéficier ses clients.



L'effet d'entraînement

La BEI finance en général le tiers du coût d'un projet, mais elle peut en couvrir jusqu'à la moitié. Le soutien financier à long terme qu'elle est en mesure d'offrir incite souvent des acteurs privés et publics à entreprendre des investissements qui, sinon, ne verraient probablement pas le jour.

Qu'est-ce qui rend la BEI unique ?

Tous les projets que la BEI finance doivent non seulement être bancables, mais également respecter une série de normes strictes du point de vue économique, technique, environnemental et social. La Banque compte notamment dans ses services 300 ingénieurs et économistes qui passent chaque projet au crible avant l'octroi d'un financement, un suivi étant assuré sur tout le cycle de vie des prêts. La BEI déploie des efforts considérables pour être à la hauteur de sa responsabilité à l'égard des citoyens de l'UE.

Le savoir-faire de la BEI

Dotée d'un effectif de quelque 2 000 personnes, la BEI peut se prévaloir de plus de 50 ans d'expérience et de savoir-faire dans le domaine du financement de projets. Établie à Luxembourg, elle dispose d’un réseau de bureaux locaux et régionaux disséminés en Europe et ailleurs dans le monde.

Le Groupe BEI

Le Groupe BEI est constitué de la Banque européenne d'investissement et du Fonds européen d’investissement (FEI), sa filiale spécialisée dans les instruments de capital-risque pour le financement des PME. La BEI est l'actionnaire majoritaire du FEI, le solde du capital étant détenu par l'Union européenne (représentée par la Commission européenne) et par d'autres institutions privées et publiques européennes.

Une réponse vigoureuse à la crise

Lorsque la crise financière a éclaté en 2008, l'UE a demandé à la BEI de compenser la contraction de l'investissement, ce qui a conduit à une hausse de plus d'un tiers de la valeur totale de l'encours de prêts à la fin de 2011. Une augmentation de capital de 10 milliards d'EUR, décidée par les actionnaires de la Banque – les États membres de l'UE – en 2012, a permis de prêter 60 milliards d'EUR supplémentaires dans l'UE sur la période 2013-2015. Le volume de prêts supplémentaires dû à l'augmentation de capital a été finalisé avant la date prévue, en mai 2015. La BEI a ainsi pu apporter son soutien à la reprise économique en Europe, lequel a eu des retombées considérables sur la vie des citoyens dans toute l'Europe – voyez les incidences de l'action de la BEI en 2014.

Et l'histoire ne s'arrête pas à la finalisation de l'augmentation de capital. En novembre 2014, le président de la BEI et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ont annoncé la mise en place du Plan d'investissement pour l'Europe, qui vise à ranimer l'investissement à l'appui de projets stratégiques dans toute l'Europe. Clé de voûte de ce plan, la BEI a commencé à déployer le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS). Le FEIS apportera des financements à des projets économiquement viables dans des domaines où il induira une valeur ajoutée et il soutiendra notamment des projets qui présentent un profil de risque plus élevé que celui du portefeuille habituel de la BEI.

En outre, la Banque gère la plateforme européenne de conseil en investissement, un dispositif conjoint de la BEI et de la CE. Cette plateforme vise à renforcer les conditions de l'investissement et de l'activité en Europe, offrant pour ce faire un point d'accès unique à un éventail complet de services de conseil et d'assistance technique.

En tant que banque de l'UE, la BEI restera sur ce chemin de renforcement de la croissance au titre de la stratégie européenne destinée à apporter une réponse aux conséquences à long terme de la crise.




 Imprimer
Copyright © European Investment Bank 2016
The European Investment Bank is not responsible for the content of external internet sites.