En 2007, l’Union européenne lançait son programme de lutte contre les changements climatiques. À la banque de l’UE, nous devions trouver une idée pour mobiliser la force des marchés des capitaux en faveur d’une bonne cause : lever des fonds à l'appui de projets verts. C’est ainsi que sont nées les premières obligations vertes au monde, appelées « obligations climatiquement responsables ». « Ce que les obligations vertes apportent au marché, c’est de la transparence », explique Philippe Zaouati, PDG de Mirova Responsible Investment, dans cette vidéo. Découvrez en images quelques-uns des projets financés et comment les obligations vertes peuvent contribuer à rendre la planète plus saine.