>@Richard Willis/EIB
©Richard Willis/EIB

La Banque européenne d’investissement (BEI) accordera 500 millions d’EUR pour soutenir la construction d'une nouvelle ligne de transport rapide à Bangalore, comprenant 18 stations, ainsi que l’acquisition de 96 voitures destinées à cette ligne. Ce coup de pouce à l’investissement vise à agrandir le deuxième réseau de métro urbain du pays par sa longueur et représente le plus gros prêt jamais octroyé par la BEI à l’Inde, mais également le plus important soutien jamais accordé aux transports durables en dehors de l’Europe.

L’accord de prêt a été officiellement conclu entre Andrew McDowell, vice-président de la BEI et des représentants du ministère des finances de la République de l’Inde, dans le cadre du 14e sommet Inde-Union européenne. MM. Narendra Modi, premier ministre indien, Donald Tusk, président du Conseil européen et Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, ainsi que d’autres représentants politiques de haut niveau de l’Inde et de l’Union européenne, ont assisté à l’échange officiel de contrats.

Cette nouvelle aide à l’investissement apportée à Bangalore Metro Rail Corporation pour améliorer le transport en ville constitue le plus important concours jamais accordé aux transports durables hors Europe et permettra de réduire les temps de trajet, pour certains déplacements, de 2 heures actuellement à 15 minutes une fois la nouvelle ligne achevée.

La Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (BAII) devrait soutenir ce projet dans le cadre du tout premier financement conjoint entre la BEI et la BAII.

« Le développement des transports urbains à Bangalore va transformer les trajets quotidiens de centaines de milliers de gens, sur le réseau Namma. Ce remarquable projet de ligne « Reach 6 » illustre comment une métropole mondiale met un réseau de transports durables du 21e siècle à la portée de ses habitants. Ce financement de 500 millions d’EUR accordé par la Banque européenne d'investissement, la banque de l’Union européenne, démontre à quel point l’Europe s’engage en faveur d’investissements d’envergure internationale liés au climat dans l’ensemble de l’Asie et combien le concours de la BEI en faveur des transports urbains monte en puissance sur tout le territoire indien. Ce nouveau prêt fait suite au financement de l’impressionnant métro de Lucknow annoncé l’an dernier en compagnie de M. Modi, le premier ministre, et à la présence renforcée de la Banque en Inde, grâce à l’ouverture du bureau de New Delhi en mars dernier » a déclaré Andrew McDowell, vice-président de la BEI responsable de l’Asie du Sud. La BEI, qui a pour actionnaires les 28 États membres de l’UE, est la plus grande banque publique internationale au monde.

S’exprimant lors du sommet, l’ambassadeur de l’UE en Inde, Tomasz Kozlowski, a affirmé que « ce prêt en faveur du métro de Bangalore contribuera de façon non négligeable à un projet qui réduira les encombrements et la pollution dans une ville qui a connu une croissance explosive ces dernières années. »

« Le succès de la mise en œuvre de la phase 1 du projet Bangalore Metro a induit une transformation des transports durables dans la ville.  La coopération avec la Banque européenne d’investissement contribue au financement de nouvelles stations et de nouveaux trains, mais également au partage d’une expérience technique glanée dans le cadre de projets pilotés dans le monde entier » a ajouté Pradeep Singh Kharola, directeur général de Bangalore Metro Rail Corporation Limited, une coentreprise réunissant l’État indien et les autorités du Karnataka.

Une fois opérationnelle en  2021, la nouvelle ligne de métro « Reach 6 », d’une longueur de 22 km, métamorphosera les transports dans cette ville du sud de l’Inde. Le projet comprend des tunnels souterrains ainsi que des voies surélevées. L’activité économique, dans la capitale de l’État du Karnataka, bénéficiera de la réduction des temps de trajet et des coûts. L’amélioration des liaisons de transport devrait également engendrer une diminution des émissions de gaz à effet de serre.

« Reach 6 » constitue un volet essentiel de la phase 2 du projet Bangalore Metro et un élément clé de la future liaison ferroviaire vers l’aéroport de Bangalore. Plus de 800 emplois devraient être créés lors de la construction.

L’accord de prêt a été signé par Andrew McDowell, vice-président de la Banque européenne d'investissement, au ministère des finances de la République de l’Inde, avant le 14e sommet entre Inde-Union européenne. Des représentants du ministère des finances, de la Bangalore Metro Rail Corporation et de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures assistaient à la signature du contrat.

L’opération Bangalore Metro est le premier projet d’infrastructure qui est conjointement financé par la Banque européenne d’investissement et par la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures. Il s'agit du deuxième prêt souverain de la BEI à la République de l’Inde.

La Banque européenne d’investissement est l'un des premiers bailleurs de fonds au monde pour les transports. Au cours des cinq dernières années, elle a prêté plus de 70 milliards d'EUR pour des investissements dans ce secteur à travers le monde.

Ces dernières années, la BEI a fourni 450 millions d’EUR pour la construction du nouveau métro de Lucknow, mais elle a également soutenu des investissements dans les transports urbains dans toute l’Asie, à Hanoï, Vientiane et au Bangladesh. La BEI appuie en outre le développement des transports durables dans l’ensemble de l’Europe, de l’Amérique latine et de l’Afrique, notamment à Londres, Paris, Dublin, Buenos Aires, Antananarivo et au Caire.