corporate_banner_fr

EIB lends Government of Nicaragua USD 136 million for construction of bus rapid transit line in Managua


La BEI accorde un prêt de 136 millions d’USD au Nicaragua pour la construction d’une ligne de bus à haut niveau de service à Managua

  • Disponible en: de en es fr
  •  Date de publication: 15 Mai 2017
  •  Réference: 2017-118-FR

La Banque européenne d’investissement (BEI) octroie un financement de 136 millions d’USD en faveur de la construction d’une nouvelle ligne de bus à haut niveau de service à Managua, le long de l’avenue Juan Pablo II, l’un des principaux axes de la capitale. D’une longueur de près de 10 km, le nouveau couloir sera destiné aux autobus de grande capacité et permettra d’améliorer le transport entre l’est et l’ouest de Managua, en facilitant les connexions entre la banlieue et le centre-ville et en contribuant à l’allègement de la circulation dans l’une des zones les plus encombrées de la capitale. L’accord a été signé ce jour à Luxembourg par Román Escolano, vice-président de la BEI, et Iván Acosta Montalván, ministre des finances et du crédit public de la République du Nicaragua. Étaient également présents lors de la signature Salvador Mansell, ministre de l’énergie et des mines, Lautaro Sandino Montes, ambassadeur du Nicaragua auprès de l’Union européenne et Uriel Pérez Acuña, directeur du crédit public.

Le projet financé par la BEI permettra de faire passer l’avenue Juan Pablo II de deux à trois voies dans les deux sens. La troisième voie, réservée aux autobus, sera séparée de la chaussée, comptera 17 arrêts et permettra le transport quotidien de quelque 80 000 personnes. Le projet comprend également la création d’une nouvelle piste cyclable le long de la nouvelle voie, ainsi que l’amélioration des zones piétonnes par l’ajout de passerelles et de passages pour piétons équipés de feux de signalisation. En outre, il est prévu, dans le cadre de cette opération, de réaliser les investissements nécessaires pour moderniser le système d’évacuation des eaux et les réseaux d’assainissement, d’électricité et de communication de toute la zone.

Les projets appuyés par le prêt de la BEI ont tous pour objectif de renforcer la sécurité et la durabilité des transports à Managua tout en contribuant à la lutte contre les changements climatiques. L’opération fait partie du plan d’action pour Managua qui a été élaboré par le gouvernement nicaraguayen dans le but d’améliorer la mobilité au sein de la capitale ainsi que sa capacité à réagir en cas de catastrophes naturelles.

Le prêt signé ce jour entre la BEI et les pouvoirs publics de la République du Nicaragua est couvert par l’accord de garantie de l’UE et est accordé dans le cadre du mandat de prêt de l’UE en Amérique latine 2014-2020. 

Lors de la cérémonie de signature, Román Escolano, vice-président de la BEI, a souligné « l’importance de cet accord pour mettre en place de nouvelles infrastructures qui présentent d’importants avantages sociaux, économiques et environnementaux. En octroyant des financements à des conditions favorables, la BEI, en tant que banque de l’UE, a notamment pour objectif de contribuer à la croissance économique et durable en Amérique latine. Le prêt que nous venons de signer est un bon exemple de l’appui que nous apportons aux projets qui permettent aux citoyens de disposer de modes de transport plus rapides, sûrs et durables ».

Il s’agit du cinquième prêt que la BEI octroie à ce pays d’Amérique centrale. Depuis la signature du premier accord en 2009, la BEI a prêté au Nicaragua 410 millions d’EUR à l’appui d’investissements qui ont permis d’améliorer les réseaux de production et de distribution d’électricité et les infrastructures d’alimentation en eau potable et ont contribué à favoriser le recours aux énergies renouvelables.

La BEI en Amérique latine

L’Union européenne est le principal partenaire de l’Amérique latine pour le développement économique et la BEI, en tant que banque de l’UE, appuie la coopération entre les deux régions. Elle finance ainsi des projets qui contribuent à la réalisation des objectifs de la politique extérieure européenne : développement économique, infrastructures sociales et environnementales, développement du secteur privé et lutte contre le changement climatique.

La BEI soutient économiquement des projets en Amérique latine en mettant en place non seulement des financements à long terme assortis de conditions avantageuses, mais aussi l’assistance technique nécessaire pour que les incidences sociales, économiques et environnementales de ces projets soient positives.

Depuis le début de ses activités en Amérique latine, en 1993, la BEI a appuyé le financement de plus de 100 projets dans 14 pays différents, investissant un total de 7 milliards d’EUR. En 2016, la banque de l’UE a prêté 519 millions d’EUR qui ont permis de mettre en œuvre divers projets au Brésil, en Équateur et au Panama.






Project data sheets



 Imprimer
 Pdf
 Lien Court