corporate_banner_fr

Un secteur des PME moderne pour une économie en plein essor

Projets
Priorités
Innovation et compétences
PME et ETI
Infrastructures
Climat et environnement
Action en faveur du climat
La BEI et la COP
Environnement
Zones d’intervention
Union européenne
Pays de l’élargissement
Association européenne de libre-échange
Pays voisins méditerranéens
Optimisation des synergies
Financements et services de conseil
Prêts
Capital-investissement
Services de conseil
Dispositif de soutien de la FEMIP
Comment solliciter un prêt ?
Trust fund
Assistance technique
Opérations sur capitaux à risques
Enveloppe CAMENA pour l'action en faveur du climat
MED 5P
Organisation and staff
FAQ - FEMIP
Pays voisins orientaux de l'UE
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Initiative ALEAC
Fonds fiduciaire
Exemples d'opérations du FFATPO
Cadre institutionnel
Asie centrale
Cadre institutionnel
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Assistance technique et aides non remboursables
La banque de l’UE dans les ACP
Nos priorités dans la région ACP
Besoin d’un prêt ?
Facilité d’investissement
Boost Africa
Nos partenaires
Amérique latine et Asie
Secteurs
Agriculture, alimentation et développement rural
Économie numérique
Éducation et formation
Énergie
Foresterie
Santé et sciences de la vie
Développement régional
Réseaux transeuropéens
Transports
Programme urbain
Global Climate City Challenge
Gestion de l’adduction d’eau et des eaux usées
Les initiatives de la BEI
L’initiative Résilience économique
Investir dans l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation économique des femmes
Économie circulaire
Investissements envisagés
Projets récemment approuvés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Notes explicatives
Projets financés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Liste multicritère
Liste des projets au titre du FEIS
Le cycle des projets
Solliciter un prêt
Instruction des projets
Passation des marchés
Suivi
Évaluation des opérations
Procédure et méthodologie
Le blog

Un secteur des PME moderne pour une économie en plein essor

    •  Afficher en:
    • de
    • en
    • fr
  • Disponible en: de en fr

Alors que son taux de croissance du PIB est parmi les plus élevés de la zone euro, la Slovaquie affiche aussi un fort taux de chômage – le cinquième de l’UE. Favoriser la création d’emplois est indispensable pour une croissance durable et les petites entreprises ont un rôle clé à jouer dans ce processus. Les PME slovaques peuvent se prévaloir d’une part de marché supérieure à la moyenne par rapport à leurs homologues dans l’UE, mais elles ne sont pas aussi performantes pour ce qui est de la valeur ajoutée. Pour aider à moderniser ce secteur économiquement vital, en 2013, la BEI a accordé à des établissements financiers slovaques onze lignes de crédit, d’un montant total de plus de 450 millions d’EUR.

SOMO spol s.r.o. est l’un des bénéficiaires de ces prêts intermédiés de la BEI. Cette entreprise, qui propose des services et des installations d’hébergement, avait du mal à séduire les clients. Un prêt de 100 000 EUR l’a aidée à financer la rénovation et la modernisation d’une auberge près de Bratislava. Des fenêtres neuves ont été posées, le mobilier a été changé, des espaces communs ont été créés et une connexion internet installée, afin que les touristes aient accès aux communications et à l’information pendant leur séjour.

L’activité de la société DEMI šport s.r.o. est la distribution de gros et de détail ainsi que la personnalisation de vêtements et d’accessoires de sport. Grâce à un prêt de la BEI de 350 000 EUR, la petite entreprise a pu financer l’aménagement et l’équipement de nouveaux locaux pour ses activités commerciales et administratives.

Les opérations de la BEI à l’appui des PME en Slovaquie sont complétées par les activités de garantie, de prise de participations et de microfinance du FEI : ainsi, 19 millions d’EUR de prises de participations ont permis de mobiliser 32 millions d’EUR de capitaux ; 43 millions d’EUR d’opérations de garantie ont permis de mettre à disposition des PME quelque 171 millions d’EUR en nouveaux prêts ; enfin, des transactions de microfinance totalisant 1,3 million d’EUR ont donné lieu à l’octroi de 10 millions d’EUR en microprêts.



 Imprimer