corporate_banner_fr

Investir dans l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation économique des femmes

Investir dans l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation économique des femmes

Projets
Priorités
Innovation et compétences
PME et ETI
Infrastructures
Climat et environnement
Action en faveur du climat
La BEI et la COP
Environnement
Zones d’intervention
Union européenne
Pays de l’élargissement
Association européenne de libre-échange
Pays voisins méditerranéens
Optimisation des synergies
Financements et services de conseil
Prêts
Capital-investissement
Services de conseil
Dispositif de soutien de la FEMIP
Comment solliciter un prêt ?
Trust fund
Assistance technique
Opérations sur capitaux à risques
Enveloppe CAMENA pour l'action en faveur du climat
MED 5P
Organisation and staff
FAQ - FEMIP
Pays voisins orientaux de l'UE
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Initiative ALEAC
Trust fund
Exemples d'opérations du FFATPO
Cadre institutionnel
Asie centrale
Cadre institutionnel
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Assistance technique et aides non remboursables
La banque de l’UE dans les ACP
Nos priorités dans la région ACP
Besoin d’un prêt ?
Facilité d’investissement
Boost Africa
Nos partenaires
Amérique latine et Asie
Secteurs
Agriculture, alimentation et développement rural
Économie numérique
Éducation et formation
Énergie
Foresterie
Santé et sciences de la vie
Développement régional
Réseaux transeuropéens
Transports
Programme urbain
EIB-GCoM Global Climate Change City Challenge
Gestion de l’adduction d’eau et des eaux usées
Les initiatives de la BEI
L’initiative Résilience économique
Investir dans l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation économique des femmes
Économie circulaire
Investissements envisagés
Projets récemment approuvés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Notes explicatives
Projets financés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Liste multicritère
Liste des projets au titre du FEIS
Le cycle des projets
Solliciter un prêt
Instruction des projets
Passation des marchés
Suivi
Évaluation des opérations
Procédure et méthodologie
Le blog

Investir dans l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation économique des femmes

    •  Afficher en:
    • de
    • en
    • fr
  • Disponible en: de en fr

Égalité hommes-femmes

L’égalité hommes-femmes, l’une des valeurs fondatrices de l’Union européenne, constitue une priorité des Objectifs de développement durable.

Elle favorise également une économie intelligente : l'autonomisation des femmes est essentielle à l’accroissement de la productivité des entreprises et elle contribue à catalyser la croissance économique, la cohésion sociale et la justice sociale.

En tant que banque de l'UE, il est du devoir de la BEI de veiller à ce que les projets qu’elle finance protègent toutes les composantes de nos communautés. Les femmes, les hommes, les filles et les garçons doivent avoir la possibilité de bénéficier de leurs résultats de manière égale et équitable.

Écoutez comment la BEI y parvient :

Faits marquants

EU bank and women’s rights campaigners join forces

La banque de l’UE et des organisations de défense des droits des femmes unissent leurs forces

Des organisations de la société civile, des représentants du secteur financier et bancaire, des experts de la BEI et des membres du Conseil d’administration de la BEI se sont réunis pour optimiser le lancement de notre nouveau plan d’action pour l’égalité hommes-femmes.

Gender Strategy

Stratégie en matière d’égalité des sexes

La première stratégie du Groupe BEI en matière d’égalité des sexes vise à intégrer l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation économique des femmes dans les activités du Groupe (octroi de prêts, panachage et services de conseil) tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Union européenne.

« Avec sa stratégie et son nouveau plan d’action en matière d’égalité hommes-femmes, la BEI est désormais en mesure de montrer l’exemple et d’utiliser sa puissance et ses ressources pour se porter à l’avant-garde d’un véritable changement en Europe »,
a déclaré Joanna Maycock, secrétaire générale du Lobby européen des femmes.

Dans le but d'intégrer l’égalité hommes-femmes dans toutes les activités de la BEI, en 2016, nous avons approuvé la première stratégie du Groupe BEI en matière d’égalité hommes-femmes et d’autonomisation économique des femmes.. Le Plan d’action en matière d’égalité hommes-femmes, validé en janvier 2018, encadre la mise en œuvre de cette stratégie.

Mise en œuvre de la stratégie du Groupe BEI

La première phase du Plan d'action en matière d’égalité hommes-femmes 

du Groupe BEI jette les bases nécessaires d'une appropriation partagée de la stratégie en matière d’égalité des sexes au sein du Groupe et marque le début d'un glissement du mode opératoire de la Banque.

Bien que global dans sa pertinence et son application à long terme, le plan d’action reflète l'approche de la stratégie qui repose sur une prioritisation minutieuse permettant d'identifier des jalons progressifs au fil du temps, les travaux en dehors de l'UE étant lancés en premier lieu.

Compte tenu des trois domaines d'action thématiques de la stratégie et des fondements institutionnels qu'il convient de respecter scrupuleusement, les priorités de la première phase du plan d’action sont les suivantes :

  1. protection : élaborer un cadre d’audit préalable ad hoc pour la BEI permettant aux clients et aux experts de la Banque d’évaluer, prévenir et atténuer les incidences et les risques de ses investissements pour les femmes et les filles ;
  2. impact : renforcer l'intégration des questions de parité hommes-femmes dans les opérations pertinentes du Groupe BEI. Le scénario d’activité du Groupe visant à promouvoir l'égalité des sexes par le biais de la gouvernance d'entreprise sera étudié.
  3. investissements : identifier les priorités géographiques, l'adéquation des instruments et les nouveaux créneaux d’activité à l’appui de l'autonomisation économique des femmes.
  4. institutions :  cibler le leadership, la communication, le renforcement des capacités, la gestion de l'information, les partenariats, la mesure des résultats et la responsabilisation.

Dès l’approbation du plan d’action en matière d’égalité hommes-femmes en janvier 2018, la Banque s’est lancée dans la première phase de sa mise en œuvre, qui devrait durer jusqu’à la fin 2019 et qui sera suivie d'une deuxième phase pour la période 2020-2021.

L'engagement de la société civile et de l'industrie au cours des deux dernières années nous a permis d'acquérir des connaissances précieuses lors de l'élaboration de la stratégie et du plan d'action. La Banque se réjouit à la perspective de poursuivre sa collaboration avec ses parties prenantes.

« L’égalité hommes-femmes et l’émancipation économique des femmes induisent un développement plus rapide de l’économie, une compétitivité accrue et des collectivités plus prospères »,
a déclaré Werner Hoyer, le président de la BEI

'Gender aware and gender sensitive': European bank's new lending criteria

« Une approche soucieuse d’équité entre les sexes » : de nouveaux critères de prêt pour la Banque européenne d’investissement

Le bailleur de fonds de l’UE entend soutenir l’entrepreneuriat féminin et stimuler la participation des femmes à l’économie mondiale. Article à lire sur le site web de The Guardian.

   
Cela fait de nombreuses années que le Groupe BEI soutient des dirigeantes d’entreprise, comme Amina en Jordanie et Elisabete en Espagne. La nouvelle stratégie du Groupe BEI en matière d’égalité hommes-femmes lui permettra de s’appuyer sur cette longue expérience pour consolider et concentrer ses efforts en Europe et au-delà.
   

L’émancipation des femmes au Moyen-Orient

Silicon Bada

Silicon Badia apporte des compétences et des fonds à l’appui de femmes qui créent des entreprises, comme Amina Al Ramadna. « Si vous allez dans une banque normale, on demande l’approbation de votre mari. Ici, on s’intéresse à votre entreprise au sens large », explique-t-elle.

Un espoir pour les réfugiées syriennes

Hope for Syria

L’organisation de microfinance libanaise à but non lucratif Al Majmoua a organisé des formations pour plus de 8 000 femmes et jeunes en Syrie et a permis à 200 de ces personnes de participer à un programme de prêt de groupe. La plupart des clientes d’Al Majmoua travaillent dans l’artisanat, la coiffure ou les services, ce qui leur permet d’être à leur compte.




 Imprimer