corporate_banner_fr

Eau et assainissement dans la région de Kampala et du lac Victoria (Ouganda)

Notre offre
Prêts
Mécanismes de co-investissement
Microfinance
Prêts à l'appui de projets
Prêts intermédiés
Vous souhaitez demander un prêt pour les PME ?
Capital-risque
Prêts d’amorçage-investissement
Investissements en fonds propres et dans des fonds
Fonds de capital-investissement pour le financement d'infrastructures
Fonds de dette pour le financement d'infrastructures
Fonds pour l'environnement
Fonds de capital-investissement dans les pays ACP
Fonds de capital-investissement dans le bassin méditerranéen
Panachage de ressources
Financement structuré
Garanties
Obligations de projet
InnovFin – Financement européen de l’innovation
Produits
Admissibilité
How to apply
Partenariats entre la BEI et les donateurs
Donors
Fonds fiduciaires
Infrastructures de transport
Jeremie : des solutions de financement souples pour les PME
Instruments financiers au titre des Fonds structurels et d'investissement européens
Les instruments financiers en pratique
Fonds structurels et d'investissement européens pour la période 2014-2020
Rôle de la BEI à l’appui des instruments financiers pour la période 2014-2020
Appels à manifestation d’intérêt
Initiative de délégation réciproque
Financement privé pour l'efficacité énergétique (PF4EE)
Mécanisme de financement du capital naturel
En bref
Exemples de projets
Assistance technique
Le Mécanisme de financement du capital naturel (NCFF) à l’appui des villes
Mécanisme de capital-risque pour les pays voisins du Sud
Prestation de conseils
Services de conseil du dispositif InnovFin
EPEC / Partenariats Public-Privé (PPPs)
Jaspers
ELENA – Mécanisme européen d’assistance technique pour les projets énergétiques locaux
Projets en cours
Projets achevés
FELICITY: Des solutions durables pour les villes
Municipal Project Support Facility (mécanisme de soutien à des projets de collectivités locales)

Eau et assainissement dans la région de Kampala et du lac Victoria (Ouganda)

    •  Afficher en:
    • de
    • en
    • fr
  • Disponible en: de en fr

Ce projet s'inscrit dans le prolongement des actions menées à Kampala pour remettre en état le réseau de distribution et augmenter les capacités de traitement des eaux. Il vise à accroître la couverture et la fiabilité des services d’approvisionnement en eau et à en renforcer l'accès pour les habitants de l'agglomération de Kampala, et notamment pour la population urbaine indigente vivant dans des zones de peuplement informel dans les districts de Wasiko et Mukono, ainsi que dans les villes de Nansana et Kira où près de 50 % de la population vit sous le seuil de pauvreté extrême.

La plupart des 2,5 millions d'habitants de Kampala bénéficieront de ce projet qui renforcera considérablement la capacité de traitement des eaux usées et la distribution générale d'eau potable. Les travaux ont d'ores et déjà commencé et devraient durer cinq ans.

Le projet porte sur la modernisation et la réhabilitation de la station d'épuration de Gaba et du réseau de distribution d'eau proprement dit, ainsi que sur l'extension du réseau d'adduction d'eau aux zones de peuplement et sur la construction d'une nouvelle unité d'assainissement à l'est de Kampala. Naturellement, cette dernière sera également raccordée au réseau de distribution.

Grâce à la densification du réseau et à l'installation de quelque 3 000 points d'eau publics et robinets extérieurs, l'approvisionnement en eau sera considérablement amélioré dans une vingtaine de campements sauvages. Cela donnera à 400 000 personnes supplémentaires la possibilité de se procurer de l'eau potable saine et sûre à un prix abordable.

Les futurs objectifs en matière de développement visent à favoriser une organisation générale plus efficace et à renforcer les capacités financières et opérationnelles de l'organe de réalisation du projet, la Société nationale ougandaise de l'eau et de l'assainissement (NWSC).

Les trois partenaires de l'initiative de délégation réciproque ont allié leurs forces et leur savoir-faire respectifs pour financer ce projet, la KfW – via son équipe chargée de la réalisation sur place – jouant le rôle de bailleur de fonds principal en raison de sa présence de longue date dans le secteur de l'eau en Ouganda.

L’AFD et la BEI ont apporté leurs connaissances approfondies des questions relatives à la qualité de l’eau, ainsi que la longue expérience des projets de la région ayant trait à l’eau et à l’assainissement qu'elles ont acquise en soutenant la réhabilitation des prises d'eau des principales villes situées sur les rives du lac Victoria.

Plan de financement détaillé :

  • AFD : prêt de 75 millions d'EUR.
  • BEI : prêt de 75 millions d'EUR.
  • KfW : aide non remboursable de 20 millions d'EUR.
  • Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures : aide non remboursable à l'investissement de 8 millions d'EUR.
  • Contribution nationale : 34 millions d'EUR.


 Imprimer