corporate_banner_fr

EIB provides significant, effective and decisive action in favour of Turkey in times of crisis - More support to SMEs through Halkbank

About
Some dates and figures
Structure
Shareholders
Governance
Board of Governors
Board of Directors
Board Committee on Staff Remuneration
Board Committee on Risk Policy
Board Committee on Equity Participation Policy
Board Committee on Ethics and Compliance
Management Committee
Audit Committee
Control and Evaluation
Organisation Structure
Corporate Responsibility
Responsible Finance
Responsible Borrower
Our footprint
An employer of choice
Community engagement
Reporting on Corporate Responsibility
G.R.I.
PART I: Profile
1. Strategy and Analysis
2. Organizational Profile
3. Report Parameters
4. Governance, Commitments, and Engagement
PART II : Management Approach
DMA-PS - Disclosure on Management Approach Product Portfolio
DMA EC - Disclosure on Management Approach EC
DMA EN - Disclosure on Management Approach EN
DMA LA - Disclosure on Management Approach LA
DMA HR - Disclosure on Management Approach HR
DMA SO - Disclosure on Management Approach SO
DMA PR - Disclosure on Management Approach PR
PART III: Performance Indicators
Product and Service Impact
Economic
Environmental
Social : Labor Practices and Decent Work
Social : Human Rights
Social: Society
Social: Product Responsibility
Compliance
Accountability
Complaints mechanism
Cases
Admissibility
Procedure
Initial Assessment
Investigation
Mediation
Consultation
Our response
Admissibility timing
Procedure summary
How to complain
FAQ
Fraud and Corruption
How to report fraud or corruption
Part of the EU family
Partners
Civil Society
Events
Consultations
Key policies and standards
Contacts
Banking Community
Multilateral Development Banks
Universities
Jobs
Working for the EIB
Professional and Managerial
Administrative and support
General Internships
FEMIP Internships Programme
EPTATF Internships Programme
The GRAD programme
Summer jobs for students
Selection Process
FAQ - Jobs
Eligibility
Hiring process
Candidate help
Current vacancies
Procurement

Intervention substantielle, efficace et résolue de la BEI en faveur de la Turquie frappée par la crise - La BEI accentue son soutien aux PME en Turquie par l'intermédiaire de Halkbank

  • Disponible en: de en fr tr
  •  Date de publication: 17 Mai 2010
  •  Réference: 2010-073-FR

Durant la conférence de presse annuelle de la BEI, M. Mathias KOLLATZ-AHNEN, vice­président, s'est exprimé au sujet de l'évolution récente des activités de la Banque et des priorités de ses opérations de prêt en Turquie.  

En marge de la conférence de presse, la BEI et Halkbank ont signé, pour un montant de 150 millions d'EUR, un nouveau prêt pour les PME qui fait suite à une opération déjà déployée avec succès par Halkbank.

L'accord de prêt avec Halkbank a été signé ce jour lors d'une cérémonie publique à Ankara par MM. Mathias KOLLATZ-AHNEN, Hüseyin AYDIN, directeur général et membre du conseil d'administration de Halkbank, et Süleyman ASLAN, directeur général adjoint de Halkbank. L'événement s'est déroulé en présence de M. Memduh ASLAN, directeur général du sous­secrétariat d'État au Trésor.

« En tant que banque attitrée de l'Union européenne, la BEI entend confirmer sa détermination à apporter une aide à la fois étendue, prompte et vigoureuse à la Turquie, qui demeure le principal pays bénéficiaire des fonds de la BEI à l'extérieur de l'UE. Le soutien aux petites et moyennes entreprises est, depuis 2009, une priorité de l'action de la Banque dans le pays. Aujourd'hui, cette signature avec le partenaire performant qu'est pour nous Halkbank est une nouvelle affirmation de notre engagement à favoriser l'activité des entreprises turques. Je me félicite tout particulièrement de ce que, grâce au maillage serré de son réseau de détail, Halkbank peut faire bénéficier les petites entreprises de 50 salariés et moins de notre concours financier et compte utiliser une portion importante de ce nouveau prêt en faveur des régions prioritaires du pays pour l'aide au développement » a déclaré aujourd'hui à Ankara Matthias Kollatz-Ahnen, vice­président de la BEI.

M. Hüseyin AYDIN, directeur général de Halkbank : « Accorder des prêts à des conditions correspondant aux besoins des PME est tout aussi important que de faciliter l'accès de cette catégorie d'entreprises aux ressources financières. C'est pourquoi Halkbank attache une grande importance à la coopération avec la Banque européenne d'investissement. Depuis 2001, nous avons signé avec la BEI cinq protocoles qui portent sur un volume de ressources de 390 millions d'EUR. Avec le protocole signé aujourd'hui, les financements que nous a accordés la BEI atteignent 540 millions d'EUR. Près d'un millier de PME bénéficient des programmes ainsi financés, cependant que 434 entreprises sont, en ce moment-même, en situation délicate. Les montants remboursés par nos clients sont réaffectés, en conformité avec les exigences de la BEI, au bénéfice d'autres entreprises. Halkbank a mis en œuvre avec succès les dispositions prévues dans le premier volet de l'accord signé le 8 juin 2009 avec la BEI, utilisant les ressources qui lui ont été prêtées pour accorder des crédits aux PME. Nous sommes ici aujourd'hui pour signer le second volet de cet accord : un nouveau protocole de 150 millions d'EUR. Nous nous faisons fort de mener à bien notre mission de banque des PME, en nous procurant des ressources à des conditions compétitives pour financer les secteurs productifs en Turquie et plus particulièrement les petites et moyennes entreprises. Nous appuyant sur notre expérience du crédit aux PME et sur la confiance dont nous jouissons sur les marchés, nous entendons poursuivre dans le futur notre collaboration avec les institutions financières internationales. »

L'activité de prêt en 2009

En 2009, la Banque européenne d'investissement a accru ses prêts qui ont atteint un volume total inégalé de 79 milliards d'EUR, soit un accroissement de 37 % par rapport aux 58 milliards d'EUR de 2008. Un nouveau cap a ainsi été franchi par la BEI dans son appui financier à l'économie européenne. Bien qu'elle ait consacré la très vaste majorité de ses financements en 2009 aux États membres de l'UE (plus de 70 milliards d'EUR ou 89 % du volume total), la Banque a également fourni un important soutien financier à des pays n'appartenant pas à l'UE et, notamment, aux pays candidats et candidats potentiels.

En 2009, la BEI a renforcé son soutien i) aux petites et moyennes entreprises (PME), ii) aux régions européennes plus faibles sur le plan économique (les « régions de la convergence ») et iii) au secteur de l'énergie dans le contexte de la lutte contre les changements climatiques.

L'activité de la BEI en Turquie

En tant que banque attitrée de l'Union européenne, la BEI est un partenaire financier de poids de la Turquie, pays dans lequel elle intervient depuis plus de 40 ans en mettant sa vaste expérience au service de la réalisation d'investissements publics et privés dans tous les secteurs clés de l'économie.

En 2009, la Banque a accordé des prêts en Turquie pour un total de 2,6 milliards d'EUR, ce qui est largement supérieur aux 2 milliards d'EUR prêtés en année normale. Elle a renforcé son activité au titre des trois piliers correspondant à ses objectifs stratégiques : i) le financement des infrastructures, tant au niveau national qu'à l'échelon des collectivités locales ; ii) le soutien aux PME, à travers des lignes de crédits accordées à un certain nombre de banques partenaires ; iii) le financement du secteur des entreprises, notamment en faveur de l'énergie et des énergies renouvelables, mais aussi par la promotion des investissements étrangers directs.

En 2009, la Banque a concentré son activité en Turquie essentiellement sur les PME. Elle a ainsi décidé d'intervenir de façon marquante pour atténuer les difficultés des PME à se financer dans le pays durant la crise, accordant à cet effet des ressources financières pour un volume total de 1,5 milliard d'EUR. Cette action a été rendue possible par la coopération étroite que la BEI a instaurée avec ses intermédiaires financiers turcs et par les effets de synergie qui en ont résulté.

La Banque a continué à apporter son soutien aux infrastructures économiques d'importance majeure, principalement dans les domaines des transports et de l'énergie, dans le cadre des priorités de son action durant la crise pour favoriser une relance de la croissance et améliorer la qualité de vie des populations. En 2009, la BEI a prêté 293 millions d'EUR en faveur du principal corridor de transport ferroviaire du pays, entre Ankara et Istanbul. Cette opération porte le total des financements de la Banque en faveur de ce projet phare de liaison ferroviaire à grande vitesse à 850 millions d'EUR.

Dans le secteur de l'énergie, la BEI a accordé des financements pour un total de 460 millions d'EUR, traduisant ainsi sa détermination à soutenir vigoureusement le potentiel de développement énergétique du pays et ses besoins en la matière. Les prêts sont allés en priorité à des sous-secteurs d'importance vitale tels que la distribution d'électricité, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables. La Banque s'honore d'avoir reçu pour le financement d'un parc éolien en Turquie le titre de « Meilleur projet de l'année en matière de parcs éoliens terrestres » de la revue Project Finance Magazine.

La BEI a également soutenu le renforcement de l'économie de la connaissance en Turquie, en particulier des investissements dans la R-D, l'éducation et la formation, au travers d'un prêt de 335 millions d'EUR accordé au Conseil supérieur de l'éducation turc pour financer la recherche publique. 

Perspectives

Outre ses activités actuelles en Turquie, la BEI souhaite promouvoir en 2010 la mise en place de partenariats public-privé et soutenir les régions turques les plus défavorisées sur le plan économique, en associant ses prêts pour les PME aux aides non remboursables de la Commission européenne.

Note aux responsables de publication :

À propos de la BEI

Qu'est-ce que la BEI ?

La Banque européenne d'investissement, l'institution de financement à long terme de l'Union européenne, a été créée en 1958 en vertu du traité de Rome. Elle a pour mission de contribuer à l'intégration, au développement équilibré et à la cohésion économique et sociale des États membres de l'UE.  La BEI emprunte d'importants volumes de fonds sur les marchés des capitaux et les prête à des conditions favorables pour soutenir des projets qui concourent à la réalisation des objectifs de l'UE.  La Banque adapte en permanence ses activités à l'évolution des politiques de l'UE.

La BEI :

  • jouit de la personnalité juridique et de l'autonomie financière au sein du système institutionnel de l'UE;
  • agit dans le respect strict des meilleures pratiques bancaires et travaille en étroite collaboration avec les milieux bancaires au sens large, que ce soit lorsqu'elle emprunte sur les marchés des capitaux ou lorsqu'elle finance des projets d'investissement.

Qui sont ses actionnaires ?

Le capital de la BEI est détenu par les 27 États membres de l'UE. L'Allemagne, la France, l'Italie et le Royaume-Uni en possèdent chacun 16,2 % et l'Espagne un peu plus de 9 %.

Quels sont les types de projet que la BEI finance ?

L'activité de la Banque s'articule autour des six priorités de financement qui ont été définies par ses actionnaires et par l'UE :

  1. convergence et cohésion (en faveur, principalement, des régions les plus pauvres de l'UE) ;
  2. petites et moyennes entreprises ;
  3. énergie ;
  4. recherche-développement et innovation ;
  5. infrastructures ;
  6. protection de l'environnement.

Chiffres-clés : la BEI en 2009

Total des opérations de financement: 79 milliards d'EUR (augmentation de 37% par rapport aux 58milliards d'EUR alloués en 2008), dont:

  • dans les États membres de l'UE : 71 milliards d'EUR
  • dans les pays candidats et candidats potentiels : 4,3 milliards d'EUR
  • en dehors de l'UE : 8 milliards d'EUR

Total collecté au travers d'émissions obligataires lancées sur les marchés internationaux en 2009 : 79,4 milliards d'EUR (59,5 milliards d'EUR en 2008) via 262 transactions (247 en 2008).



 Imprimer
 Pdf
Copyright © European Investment Bank 2014
The European Investment Bank is not responsible for the content of external internet sites.

http://www.eib.org/about/press/2010/2010-073-ayb-kriz-zamanlarinda-turkiye-lehine-onemli-etkili-ve-belirleyici-faaliyetlerde-bulunur.htm